5 astuces pour trouver la motivation

Trouvant sa racine dans les termes latins motus (mouvoir) et motio (mouvement), la motivation peut être entendue comme les forces psychiques et émotionnelles, conscientes ou inconscientes qui donnent l’impulsion nécessaire pour réaliser certaines actions.

Que ce soit pour des activités du quotidien comme faire du sport ou des challenges plus importants comme créer son entreprise, elle est donc un facteur déterminant pour le passage à l’action. Mais même si son importance est indéniable, il n’est pas évident de comprendre ce que c’est réellement et surtout comment s’en servir au service  de ces projets, notamment parce qu’elle est différente et variable en fonction des personnes, des situations et des objectifs à atteindre.

Pour autant, j’ai pu constater qu’il existe des leviers efficaces pour agir sur la motivation de manière à l’activer et la garder sur le long terme. J’en ai retenu 5 principaux qui peuvent convenir à la majorité des personnes et des projets.


Astuce n° 1 : Trouver son pourquoi

 

« Le seul trésor qui vaille d’être trouvé, c’est un but dans la vie » – Robert Louis Stevenson

Derrière chaque action se cache une motivation profonde, un “pourquoi”, qui nous pousse à faire tel choix ou avoir pris telle direction plutôt que d’autres. Vous savez, c’est ce fameux déclic qui peut survenir d’un coup et qui va nous permettre de nous surpasser, de nous donner l’énergie nécessaire d’avancer et de surmonter toutes les éventuelles difficultés. Quand on sait “pourquoi”, on va trouver forcément comment le faire.

Mais identifier de manière précise son pourquoi n’est pas forcément évident. Cela s’explique d’ailleurs par le fait que cette motivation profonde s’exprime par le biais des émotions, c’est quelque chose qu’on ressent et qu’on n’explique pas avec des mots.

En plus les études en neurosciences ont permis de comprendre que nous agissons la majorité du temps de manière automatique à partir de comportements prédéfinis en fonction de notre passé, éducation et environnement, sans qu’on ait besoin ni l’habitude de réfléchir aux raisons qui nous poussent à agir. Cela s’explique par le fait que le but premier de notre cerveau étant d’assurer notre survie, il lui est nécessaire de réagir le plus rapidement possible.

Motivation en trouvant son pourquoi

Alors identifier son pourquoi peut demander du temps et un travail d’introspection.

Voici un exercice très simple qui peut vous aider dans cette réflexion :

– s’installer confortablement au calme, fermer les yeux si on le souhaite. Cela va permettre de vous déconnecter des agitations extérieures et de calmer le bavardage mental

– respirer tranquillement et rester concentrer sur la respiration, de la même manière qu’on le recommande pour la méditation

– une fois que vous vous sentez calme et apaisé, prenez un papier et un stylo et posez vous la question “pourquoi” plusieurs fois jusqu’à ce vous creusiez assez pour tomber sur la véritable raison.

Exemple : J’ai créé mon entreprise

– Pourquoi est-ce important ? => parce que je veux pouvoir pouvoir gérer mon emploi du temps comme je le souhaite / parce que je veux être mon propre patron

– Pourquoi est-ce important ? => parce que j’aime la liberté de choisir mes actions au quotidien / parce que je veux gagner plus d’argent

– Pourquoi est-ce important ? => parce que je peux concilier plus facilement vie professionnelle et de famille / parce que je veux pouvoir voyager tout le long de l’année

Une fois que vous aurez défini votre pourquoi, il est recommandé de l’écrire sur un papier et le relire plusieurs fois par jour afin d’entretenir la motivation et l’énergie nécessaires pour avancer sur votre projet.

 

Astuce n° 2 : Se motiver grâce aux hormones du bonheur

 

« Il n’y pas de stimulant d’action plus efficace ni de guide plus précis et plus docilement obéi que le plaisir » – Pradines

Les études en neurosciences ont permis de comprendre que le cerveau fonctionne selon 2 principes, en action vers un plaisir ou en réaction à une peur.

Alors en mettant du divertissement et de la joie dans toutes les actions, même les plus petites, la motivation s’actionne plus facilement et se prolonge dans la durée. C’est pour cette raison que les enfants apprennent plus facilement en jouant.

Pour cela, il est important de comprendre le fonctionnement des hormones liées au bonheur. Dans son livre « Habits of a happy brain », Loretta Graziano Breuning rappelle qu’il y a en 4 et explique comment les utiliser au service de nos actions :

1) La dopamine, hormone par excellence du plaisir

 Elle est sécrétée par la satisfaction de nos besoins. Pour la réveiller, rien de mieux que de sortir de votre zone de confort et d’explorer des territoires inconnus. C’est ce que l’on nomme « l’effet Coolidge », la stimulation par la nouveauté, merveilleux dopant de la bonne humeur.

Pour bien commencer la journée, vous pouvez prendre 5 minutes au calme avant de démarrer votre journée en vous répétant que vous adorez les challenges, que vous allez apprendre de nouvelles choses, faire de nouvelles rencontres et que vous êtes motivé à cette idée. Même si vous avez mal dormi, même si vous êtes fatigué, même si vous n’avez pas du tout envie de faire certaines actions, vous pourrez vous rendre compte que les affirmations positives sont vraiment puissantes et peuvent modifier votre humeur. Ainsi cet état d’esprit positif va permettre d’activer la production de dopamine et vous aurez plus de motivation et d’entrain à réaliser vos actions de la journée.

Ecouter de la musique permet également d’activer la dopamine.  Cela peut se révéler particulièrement utile quand malgré toute votre bonne volonté, la motivation peut faiblir certains jours. Alors vous pouvez soit vous constituer une playlist de musiques motivantes et énergiques à écouter en guise de routine quotidienne comme celle ci-dessous soit écouter quand vous ressentez le besoin une chanson qui vous rappelle de bons souvenirs en lien avec une réussite et/ou une fierté personnelle.

2) L’endorphine

Son rôle est essentiellement de réduire la douleur pour permettre de fuir un danger et trouver la sécurité, même en étant blessé. Mais elle peut s’activer également dans d’autres circonstances plus joyeuses.

 C’est le cas lorsque nous rions. De cette manière l’’organisme évacue la pression du quotidien et libère des endorphines, à l’effet antidépresseur et anxiolytique. Ainsi vous pouvez prendre l’habitude de rire tous les jours (non seulement sourire), en regardant des vidéos ou lisant des histoires drôles si nécessaires. Cela peut devenir un rituel quotidien le matin ou au moment de votre pause déjeuner pour booster la motivation.

Le sport également permet d’augmenter l’endorphine au moment de l’effort et atteint jusqu’à 5 fois les valeurs au repos, 30 à 45 minutes après l’effort.

3) L’ocytocine, hormone de l’attachement

 Pour activer cette hormone liée au sentiment d’appartenance à un groupe, différentes actions sont possibles :

– exprimer vos sentiments avec des mots affectueux

– avoir des conversations agréables et sentir une connexion entre chaque personne

– entretenir des relations harmonieuses et chaleureuses avec votre entourage

– créer de nouvelles opportunités de rencontre que ce soit à titre personnel ou professionnel

– avoir des moments de tendresse et des câlins

– profiter d’un massage ou d’un auto-massage

4) La sérotonine

Elle engendre la satisfaction liée au sentiment d’être respecté et dominant, héritage des habitudes de vie  de nos ancêtres.

Bien entendu il n’est pas question de devoir s’imposer par la force ou de toujours vouloir avec raison pour ressentir ce sentiment de fierté. De manière plus adaptée à notre époque, la sérotonine peut être activée en prenant l’habitude d’exprimer sa fierté concernant un acte accompli dans la journée. Cela peut être auprès de votre entourage ou l’écrire dans un carnet pour répertorier tous vos succès et le relire régulièrement.

Comme vous pouvez le constater, la motivation peut être directement liée au plaisir ressenti au quotidien, lequel peut se créer et s’entretenir au moyen d’actions simples. Donc pour maximiser les effets dans la durée et éviter les variations d’humeur, le mieux est d’adopter certaines de ces habitudes positives de manière régulière, voire quotidiennement. Tout comme pour le sport, plus vous pratiquerez, plus vous aurez de résultats.

Infographie : Motivation grâceaux hormones du bonheur

 

Astuce N°3 : Activer la motivation par le mouvement

 

« La vie est comme une bicyclette, pour garder l’équilibre il faut avancer » – Albert Einstein

La loi de Newton qui est une loi physique peut permettre de comprendre comment réussir à se motiver. Selon cette loi, lorsqu’un objet est immobile, il va avoir besoin d’une force extérieure pour se mettre en mouvement. Et une fois qu’il aura eu ce coup de pouce pour bouger, il va poursuivre son mouvement sans effort.

Pour nous, c’est la même chose.

Prenons un exemple classique du quotidien. Quand on ne veut pas travailler, on va être tenté de s’installer dans le canapé et regarder la télévision. A partir de ce moment-là, cela va être (très) difficile de se motiver et de faire les tâches prévues surtout si elles ne sont pas plaisantes.

Alors pour se remettre en mouvement, on peut utiliser la technique des 10 minutes. On se dit qu’on va travailler ou réaliser la tâche qu’on doit faire pendant 10 minutes seulement. Comme cela va nous sembler moins difficile, la motivation n’a pas besoin d’être grande donc la résistance au mouvement sera moins difficile à surmonter. Ensuite pris dans le mouvement, vous verrez que vous continuerez au-delà des 10 minutes sans vous en rendre compte. Une fois que l’on est en mouvement, il est plus facile de continuer.

Au final le plus difficile ce n’est pas d’accomplir une tâche en soi mais de s’y mettre. Dans ce cas, il est important de se rappeler que la motivation peut se déclencher et s’amplifier avec le mouvement plutôt que de l’attendre indéfiniment pour agir.

 

Astuce N°4 : Découper les grands projets en petites étapes

 

“Osons rêver grand, mais acceptons de commencer petit.” – Laurence N’Guessan

Comme on a pu le voir avec la technique des 10 minutes, il est toujours plus facile de se motiver à accomplir une petite tâche. Dans la même logique, il sera plus facile donc d’avancer par étapes plutôt que de regarder le projet dans sa globalité.

Pour cela, un travail préparatoire est nécessaire et important. Loin d’être une perte de temps, il vous en fera gagner en étant plus concentré, efficace et motivé dans la durée. En effet cela va vous aider notamment à :

être dans une bonne dynamique d’action et donc de rester plus facilement motivé en sachant à l’avance ce qu’il faut faire pour atteindre votre objectif.

voir plus facilement la progression, constater les avancées, ce qui va permettre de développer à la fois la motivation et la confiance dans votre activité.

à diminuer les doutes et les incertitudes qui sont souvent les causes principales de démotivation. Une fois le plan établi, il n’est plus nécessaire de se poser tout un tas de questions concernant l’opportunité ou pas de telles actions ou telles directions. Il suffira  de regarder le plan, d’appliquer et d’avancer.

à maximiser les chances de succès en ayant fait des études préalables sur le domaine, l’offre et ayant envisagé les différentes hypothèses avant d’avoir sélectionné les actions nécessaires.

Pour établir un plan de façon claire, il existe un outil en ligne et gratuit qui s’appelle Trello. Si vous souhaitez savoir plus en détails comment l’utiliser, vous pouvez vous référer à un article qui explique comment planifier des objectifs avec Trello en cliquant ICI. Si vous préférez le papier, c’est bien aussi. Mais l’important, c’est de tout poser à l’écrit pour ne plus avoir à réfléchir dessus et juste agir.

 

Astuce N°5 : Se créer un environnement motivant

 

« L’art de la réussite consiste à savoir s’entourer des meilleurs «  – J.F Kennedy

trouver motivation

Contrairement à ce qu’on pense, l’entourage proche ne constitue pas toujours un environnement positif et soutenant lorsqu’on se lance dans l’entrepreneuriat. Au contraire ils peuvent même parfois se montrer très critiques en projetant sur nous leurs propres doutes et préjugés. Si vous vous retrouverez dans cette situation, il n’est bien évidemment pas question de ne plus voir vos proches. Mais il est préférable d’espacer les rencontres et d’éviter les sujets sensibles qui vont vous contrarier.

Ensuite  vous pouvez regarder objectivement votre situation actuelle, sans jugement, sans critique et sans plainte. L’objectif de cette analyse est d’arriver à identifier ce que vous pouvez améliorer et comment arriver à vous créer un environnement plus positif.

Voici quelques solutions que j’ai eu l’occasion d’expérimenter et qui m’ont beaucoup apporté :

intégrer un réseau d’entrepreneurs. Cela me permet d’échanger avec des personnes qui partagent la même situation et qui peuvent aussi donner des conseils et apporter du soutien si besoin. Rien que le fait de se sentir compris, cela est motivant et réconfortant. Ce sentiment est certainement dû à la sécrétion d’ocytocine, comme je l’expliquais plus haut.

s’intéresser et/ou se former au développement personnel. Peu importe le domaine d’activité, l’état d’esprit et une bonne gestion des émotions sont vraiment des facteurs déterminants pour la réussite dans le long terme.

se faire accompagner par un coach pour profiter de son expérience, son expertise et de conseils objectifs.

Ce sont des exemples tirés de mon expérience personnelle. En fonction de vos besoins et envies, il en existe certainement d’autres. Il faut alors tester et trouver les solutions qui peuvent vous convenir.

Et vous, comment faites-vous pour trouver et/ou garder votre motivation ?

Que pensez-vous des astuces partagées dans cet article?


Astuces motivation

Si vous avez aimé cet article :


Partagez-le sur Pinterest 😉

Il vous suffit juste de passer la souris sur la photo et de cliquer sur le logo Pinterest